23/02/2011

Je suis un "enfoiré de blogueur"

J'ai toujours aimé Coluche. Les Restos du Coeur sont probablement la première cause avec laquelle je me suis trouvé en contact. Alors pour moi il est normal de cautionner les "les Enfoirés de blogueurs".
Les restos du coeur repartent cette année à l'assaut des supermarchés en faisant une collecte dans toute la France les 4 et 5 mars prochain. Certes 40 000 bénévoles sont mis à contribution, mais les blogueurs aussi, parrainés par Carrefour et Danone.

Carrefour et Danone? Et bien oui, c'est ça la responsabilité sociale en 2011. Si, comme je le fais ici, vous écrivez un billet à propos de cette opération des Restos du Coeur, Carrefour et Danone s'engagent à offrir 10 repas à l'organisation par billet.
Voici comment ca marche:

 

blogueur, restos du coeur

 

Ah mais bien sur ça ne s'arrête pas là:
 
  • Carrefour et Danone s’engagent à contribuer au bénévolat avec 3000 salariés en renfort pour aider les Restos du Coeur.
  • Aide à l’insertion et mécénat de compétences tout au long de l’année.
  • Opération promotionnelle : du 16 au 22 mars, 1 repas est offert aux Restos pour l’achat de 4 produits Danone. (Objectif d'un million de repas)
  • Ca me rappelle un peu les marques qui incitent à faire un like sur leur page facebook pour donner un peu d'argent à une cause. Je n'aime pas trop la logique de se contenter de demander à l'internaute de liker une page pour montrer son engagement à une cause. Le fameux slacktivisme facile. Par contre ici, et c'est ce qui me plait, on demande quand même un engagement plus important: celui d'écrire un billet. Non seulement c'est plus long, plus demandant mais en plus, on peut imaginer que les blogueurs vont promouvoir activement leur billet.

    Pour les marques je comprends l'implication: les valeurs de solidarités sont universelles, les Restos du coeur sont une organisation populaire dont l'engouement ne s'essouffle pas. Quand aux Restos, ils profitent de plus de moyens et de visibilité dans les supermarchés. L'an dernier 103 millions de repas ont été offerts. C'est quelque chose. Enfin les blogueurs: ils font une BA et on parie sur le fait qu'ils seront reconnaissants aux marques de leur avoir offert cette opportunité (et que leurs lecteurs aussi)

    On s'entend que ça n'est pas avec le nombre de billets de blogues obtenus que le nombre de repas va être multiplié comme des petits pains. Mais ça va surement contribuer à faire connaitre la cause et l'opération un petit peu plus. On travaille sur le long terme, sur la notoriété, sur l'engagement. Bref, on fait du slow marketing, et ça marche. C'est ce qu'explique ci-dessous Olivier Berthe, président des Restos du Coeur.


     

    Article source sur : http://fontainedepierres.blogspot.com/2011/02/je-suis-un-enfoire-de-blogueur.html


    21/02/2011

    la campagne sociétale 2010

    Ca y est, le résultat de la campagne sociétale de l'année, organisé par Osocio, et dont je faisais partie du jury, est révélé.

    Je suis tellement content de voir la campagne que j'avais désigné prendre la tête du classement. Apparement les autres jurés étaient tous sur la même longueur d'ondes que moi: la campagne a obtenu le double des points de celle ayant obtenu la deuxième place.

    Revoici la campagne gagnante, pour le plaisir.

    Pour moi, cette campagne fait bien plus que gagner le prix Ososio de la campagne sociétale de l'année. C'est la campagne qui enterre le shockvertising. Cette campagne qui a déjà gagné une quantité incroyable de prix, dont un Lion de bronze à Cannes, marque selon moi la fin des pubs montrant des accidents de plus en plus violents, ou avec des conséquences de plus en plus sanglantes.
    Cette campagne est moderne car non seulement l'accident n'est pas montré, (d'ailleurs, on ne voit même pas de voiture), mais la deuxième nouveauté, c'est l'importance de la famille. On arrive à montrer (sans tomber dans le mélo) que les accidents de la route, ce sont certes des accidentés, mais aussi des dommages collatéraux avec la souffrances des proches non atteints physiquement.
    Cette campagne marque un virage (sans jeu de mot) dans les campagnes sociétales. De plus en plus de clients en parlent comme étant un modèle de tonalité de ce qu'ils cherchent à communiquer. Et quand les clients ne la connaissent pas, c'est moi qui la leur amène comme référence, quitte à les inciter à changer leur briefing.
    Il est également interessant de noter que cette campagne vient du Royaume-Uni, qui est aussi le pays ayant la plus grande tradition de shockvertising pour ses campagnes sociétales, et particulièrement ses campagnes sur la sécurité routière.
    Je m'extasiais déjà de cette campagne ici il y a un an, lors de sa sortie. Aujourd'hui, je constate que la consécration est internationale, et c'est tant mieux. Un petit pas pour l'humanité, un grand pas pour la publicité...
    Pour le détail des 5 campagnes gagnantes, et de la liste du jury, c'est ici
    Article repris de mon blog http://fontainedepierres.blogspot.com/

    23/08/2010

    Twitter et les ONG nord-américaines

    Selon une récente étude les ONG seraient plus rapides dans leur adoption des médias sociaux que les entreprises... pour la troisième année consécutive.
    On ne peut désormais plus se passer de Twitter lorsqu'on travaille pour une cause sociale, et en amérique du nord, ce constat est clairement intégré. Twiter fait désormais partie de la trousse à outils essentiels du marketing social.
    Solidaires du monde a publié la liste des 25 comptes twitter (anglophones) les plus influents dans le domaine caritatif ici , ce qui donne un premier apercu de ce qui peut se dire dans la twittosphère humanitaire. Cependant, pour des professionnels qui voudraient surveiller Twitter de manière plus soutenue, cette liste de seulement 25 est encore insuffisante.
    J'utilise personnellement de plus en plus twitter (souvent au détriment de mon blogue d'ailleurs), alors j'ai fini par "suivre" pas mal de gens interessants, pas mal plus que 25 en tous cas.
    Voici donc ma propre liste des philanthropes les plus utiles sur Twitter: prés de 260 comptes dont je suis les évolutions sur une base régulière. Cette liste est évolutive bien sur, et non exhaustive. Les références sont surtout nords-américaines (puisque c'est là que je vis) et françaises (puisque c'est de là que je viens).
    Si vous voulez me conseiller d'autres profils à suivre, n'hésitez pas, ca me fera plaisir de les rajouter à la liste...